Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Partenaire

BIOGRAPHIE DE ALAIN DELON

Alain Delon
Nom : ALAIN DELON
Métier : Acteur

Naissance : le 8 novembre 1935
Âge : 79 ans

 

Acteur charismatique pour certains, symbole de suffisance pour d’autres, Alain Delon est l’une des figures emblématiques du septième art français. Né le 8 novembre 1935 à Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, Alain Delon se fait remarquer dès sa plus tendre enfance pour son manque de discipline à l’école.

Lorsque sa mère convole en secondes noces avec un artisan-charcutier, le jeune cancre décide, avec l’enthousiasme d’un condamné à mort, de suivre les traces de beau-papa. Mais à 17 ans, il change d’avis et se dit que, tant qu’à être charcutier, autant que ce soit dans l’armée. Alain Delon devance l’appel de son service militaire et débarque en Indochine.

Cinq ans plus tard, Alain Delon de retour à Paris, cherche sa voie. Sa vie bascule lorsqu’il rencontre Jean-Claude Brialy, qui l’emmène au Festival de Cannes. Alain Delon tape dans l’œil des producteurs. « Quand la femme s’en mêle », son premier film, sort un an après son retour d’Indochine. Alain Delon connaît immédiatement le succès. Sa carrière va de paire avec de nombreux succès rencontrés dans vie personnelle … Romy Schneider, Nathalie Canovas, la mère d’Anthony Delon, Mireille Darc, et Rosalie Van Breemen, Alain Delon est « le » séducteur des années 1960-1970.

Mais dans les années 2000, un livre de Christian Aaron fait scandale : il révèle être le fils caché d’Alain Delon et de la chanteuse Nico (ex égérie du Velvet Underground). En 2002, Alain Delon traverse une période sombre de son existence. Seul, il ne trouve plus de sens à sa vie et commence à parler de lui à la troisième personne. Le monde du cinéma fait bloc autour d’Alain Delon ; il sort peu à peu de sa détresse, revient à Cannes où il avait juré ne plus jamais mettre les pieds. En 2007, il confie à son ami le Commissaire-priseur Pierre Cornette de Saint Cyr la vente d’une collection d’œuvres exceptionnelles, jusqu’alors jamais révélées au grand-public.

Relations connues :
Rosalie Van Breemen, son épouse de 1987 à 2002.
Mireille Darc de 1968 à 1987.
Nathalie Canovas, son épouse de 1964 à 1968.
Romy Schneider de 1958 à 1964.

Enfants :
Alain-Fabien Delon né le 18 mars 1994 (fils de Rosalie Van Breemen)
Anouchka Delon née le 25 novembre 1990 (fille de Rosalie Van Breemen)
Anthony Delon né le 30 septembre 1964 (fils de Nathalie Canovas)

Enfant illégitime :
Christian Aaron né en 62 de son aventure avec la chanteuse Nico.

Filmographie principale :
1957 : Quand la femme s’en mêle, d’Yves Allégret
1957 : Sois belle et tais-toi, de Marc Allégret
1958 : Christine, de Pierre Gaspard-Huit
1959 : Faibles femmes, de Michel Boisrond
1959 : Le Chemin des écoliers, de Michel Boisrond
1960 : Plein soleil, de René Clément
1960 : Rocco et ses frères (Rocco e suoi fratelli), de Luchino Visconti
1961 : Quelle joie de vivre (Che gioia vivere), de René Clément
1961 : Les Amours célèbres (sketch « Agnès Bernauer »), de Michel Boisrond
1962 : L’Éclipse (L’eclisse), de Michelangelo Antonioni
1962 : Le Diable et les Dix Commandements (5e commandement – « Tes père et mère honoreras »), de Julien Duvivier
1962 : L’Échiquier de Dieu, de Christian-Jaque -inachevé-
1963 : Carambolages, de Marcel Bluwal
1963 : Mélodie en sous-sol, d’Henri Verneuil
1963 : Le Guépard (Il gattopardo), de Luchino Visconti
1964 : La Tulipe noire, de Christian-Jaque
1964 : L’Insoumis, d’Alain Cavalier
1964 : Les Félins, de René Clément
1964 : La Rolls-Royce jaune (The Yellow Rolls-Royce), d’Anthony Asquith
1965 : Les Tueurs de San Francisco (Once a Thief), de Ralph Nelson
1966 : Paris brûle-t-il ?, de René Clément
1966 : Texas, nous voilà (Texas Across the River), de Michael Gordon
1966 : Les Centurions (Lost Command), de Mark Robson
1966 : Les Aventuriers, de Robert Enrico
1967 : Diaboliquement vôtre, de Julien Duvivier
1967 : Le Samouraï, de Jean-Pierre Melville
1968 : Adieu l’ami, de Jean Herman
1968 : La Motocyclette (Girl on a Motorcycle), de Jack Cardiff
1968 : La Piscine, de Jacques Deray
1968 : Histoires extraordinaires (sketch « William Wilson »), de Louis Malle
1969 : Jeff, de Jean Herman
1969 : Madly, de Roger Kahane
1969 : Le Clan des Siciliens, d’Henri Verneuil
1970 : Doucement les basses, de Jacques Deray
1970 : Borsalino de Jacques Deray
1970 : Le Cercle rouge, de Jean-Pierre Melville
1971 : Soleil rouge, de Terence Young
1971 : L’Assassinat de Trotsky, de Joseph Losey
1971 : La Veuve Couderc, de Pierre Granier-Deferre
1972 : Un flic, de Jean-Pierre Melville
1972 : Le Professeur (La prima notte di quiete), de Valerio Zurlini
1972 : Traitement de choc, d’Alain Jessua
1973 : Les Grands Fusils (Big Guns), de Duccio Tessari
1973 : Scorpio, de Michael Winner
1973 : Les Granges brûlées, de Jean Chapot
1973 : La Race des Seigneurs, de Pierre Granier-Deferre
1973 : Deux Hommes dans la ville, de José Giovanni
1974 : Borsalino & Co, de Jacques Deray
1974 : Les Seins de glace, de Georges Lautner
1974 : Zorro, de Duccio Tessari
1975 : Le Gitan, de José Giovanni
1975 : Flic Story, de Jacques Deray
1976 : Comme un boomerang, de José Giovanni
1976 : Armaguedon, d’Alain Jessua
1976 : Monsieur Klein, de Joseph Losey
1977 : L’Homme pressé, d’Edouard Molinaro
1977 : Mort d’un pourri, de Georges Lautner
1977 : Le Gang, de Jacques Deray
1978 : Attention les enfants regardent, de Serge Leroy
1979 : Airport 80 Concorde (Airport ’79, the Concorde), de David Lowell Rich
1979 : Le Toubib, de Pierre Granier-Deferre
1980 : Téhéran 43. Nid d’espions, d’Alexandre Alov
1980 : Trois Hommes à abattre, de Jacques Deray
1981 : Pour la peau d’un flic, d’Alain Delon (réalisateur et acteur principal)
1982 : Le Choc, de Robin Davis
1983 : Un amour de Swann, de Volker Schlöndorff
1983 : Le Battant, d’Alain Delon
1984 : Notre histoire, de Bertrand Blier
1985 : Parole de flic, de José Pinheiro
1986 : Le Passage, de René Manzor
1988 : Ne réveillez pas un flic qui dort, de José Pinheiro
1990 : Dancing Machine, de Gilles Béhat
1990 : Nouvelle Vague, de Jean-Luc Godard
1992 : Le Retour de Casanova, d’Edouard Niermans
1993 : Un crime, de Jacques Deray
1994 : L’Ours en peluche, de Jacques Deray
1995 : Les Cent et une nuits de Simon Cinéma, d’Agnès Varda
1997 : Le Jour et la nuit, de Bernard-Henri Lévy
1998 : Une chance sur deux, de Patrice Leconte
2000 : Les Acteurs, de Bertrand Blier
2003 : Le Lion, de José Pinheiro
2007 : Astérix aux Jeux Olympiques, de Frédéric Forestier et Thomas Langmann (sortie prévue en janvier 2008)

[via] purepeople.com
publié, le Samedi 17 Avril 2010

Laisser un commentaire

Nos articles aléatoires en revue
Catégories
Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 2 autres abonnés

Partenaire
Les bonnes idées