Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Partenaire

BIOGRAPHIE DE SYLVIE VARTAN

Sylvie Vartan
Nom : SYLVIE VARTAN
Métier : Chanteuse

Naissance : Le 15 Août 1944
Âge : 70 ans
Pays : France

 

Sylvie Vartan est née le 15 août 1944 dans un petit village de Bulgarie, Iskretz. Elle est le deuxième enfant de Georges Vartan, attaché de presse à l’ambassade de France, et de Iona, une hongroise. Son frère Eddie a 7 ans lorsque Sylvie vient au monde. Ce frère aura une influence prépondérante sur sa carrière.

Les premières années de vie de la chanteuse sont plutôt difficiles. L’invasion de la Bulgarie par les troupes soviétiques contraint sa famille à se réfugier à Sofia, puis à immigrer à Paris. Pour Sylvie la vie parisienne est semée d’embûches. La petite fille ne parle la langue et pendant 4 longues années, faute de moyens financiers, les Vartan occupent une chambre à l’hôtel d’Angleterre.

En 1960, la situation financière s’améliore. Sylvie et sa famille peuvent enfin emménager dans un appartement au 117 rue du Général Michel Bizot. Leur voisin du dessus n’est autre que Franck Tenot. Très vite Eddie sympathise avec Franck. Les deux hommes ont une passion commune le Jazz. Alors que Sylvie suit ses études secondaires au Lycée de jeunes filles Hélène Boucher, Tenot offre à Eddie un poste à la maison de disque RCA. Eddie devient le conseiller artistique de Franckie Jordan.

En 1961, Franckie Jordan souhaite faire une adaptation de son duo Out of Gas en français. Eddie demande alors à soeur de remplacer Gillians Hills qui refuse de chanter avec Frankie, sous prétexte que sa partition n’est pas assez importante. Ce remplacement au pied levé est déterminant dans la carrière de Sylvie Vartan. En effet, en quelques mois Panne d’essence devient un tube.

Après ce succès, le clan Vartan se réunit pour savoir si oui non Sylvie doit abandonner ses études et se lancer dans la chanson. Le oui l’emporte. Sylvie signe chez RCA et sort son premier EP Quand le film est triste. A partir de cet instant tout s’enchaîne très vite. : première tournée avec Gilbert Bécaud et premiers pas à l’Olympia. C’est là que Sylvie rencontre celui qui deviendra son mari, Johnny Hallyday. En 1963 classée numéro 1 des chanteuses françaises, elle enregistre plusieurs titres aux Etats-Unis, dont le très célèbre La plus belle pour aller danser. En 1964, retour à l’Olympia avec les Beatles.
En avril 1965, Sylvie devient Madame Smet, le roi du rock épouse la reine des Yéyés à Loconville. L’événement déchaîne la chronique.

Mais en avril 1968, la chance tourne. Sylvie est victime d’un terrible accident de la circulation. Blessée au visage, au cou et au bras, elle y perd aussi sa meilleure amie, la marraine de son fils David, né de son union avec Johnny le 14 août 1966. Malgré sa tristesse, la chanteuse retrouve vite la scène, délaissant la tendance yéyé pour se tourner vers celle du rock.

En 1970 le destin frappe une nouvelle fois. Alors qu’elle partait chanter avec Johnny à Besançon, leur DS quitte la route. La chanteuse est littéralement défigurée. Elle part à New-York accompagnée de Carlos, l’ami fidèle, pour y subir de multiples interventions esthétiques. Elle y reste 6 mois, profitant de sa longue convalescence pour suivre les cours de danse de Jojo Smith. Cette période marque le début de ses shows à l’américaine.
De retour en France, elle revient à la scène plus rock que jamais. Pour son retour à l’Olympia, Sylvie Vartan chante un tube de Jack Brel Ne me quitte pas. En 1973, elle enregistre un duo avec Johnny, J’ai un problème. Prémonition, coïncidence, quoiqu’il en soit, en 1980, rien ne va plus entre le rocker et sa femme ! Les deux stars de la chanson se séparent après 25 ans de mariage. La France entière est en émoi.

En 1982, Sylvie se produit à Las Vegas et deux ans plus tard elle se remarie à Los Angeles avec le producteur américain Tony Scotti. Ils adoptent une petite fille née en Bulgarie en 1997 : Darina.

En 1992, Sylvie Vartan met sa carrière de chanteuse entre parenthèses et se lance dans le cinéma. En 1995, elle revient à la chanson sur la scène du Casino de Paris. En 1998, elle reçoit la légion d’honneur.

Eté 2004, la star mondiale fête ses soixante ans. Elle publie son autobiographique, Entre ombre et lumière et sort un nouvel album intitulé Sylvie. Février 2008 Sylvie Vartan se produit sur les planches du Palais des Congrès.

Discographie :

2007 : Nouvelle Vague
2004 : Sylvie
1999 : Irrésistiblement… Sylvie – compilation de duos TV
1998 : Sensible
1996 : Toutes les femmes ont un secret
1994 : Sessions acoustiques
1992 : Vent d’Ouest
1989 : Confidanses
1986 : Virage
1985 : Made in USA
1984 : Des heures de désir
1983 : Danse ta vie
1982 : De choses et d’autres
1981 : Ça va mal
1980 : Bienvenue solitude
1979 : I don’t want the night to end
1979 : Déraisonnable
1978 : Fantaisie
1977 : Georges
1977 : Dancing Star
1976 : Ta sorcière bien aimée
1976 : Qu’est-ce qui fait pleurer les blondes ?
1974 : Shang shang a lang
1974 : Je chante pour Swanee
1973 : J’ai un problème
1971 : Sympathie
1970 : Aime moi
1968 : La Maritza
1967 : Comme un garçon
1967 : 2’35 de bonheur
1966 : Il y a deux filles en moi
1965 : A gift wrapped from Paris
1964 : A Nashville
1963 : Twiste et chante

Filmographie :

2001 : Mausolée pour une garce de Arnaud Sélignac (téléfilm)
1994 : L’Ange noir de Jean-Claude Brisseau
1972 : Absences répétées de Guy Gilles
1972 : Malpertuis de Harry Kümel
1967 : Les Poneyttes de Joël Lemoigne
1964 : Patate de Robert Thomas
1964 : Cherchez l’idole de Michel Boisrond
1963 : D’où viens-tu Johnny ? de Noël Howard
1962 : Un clair de lune à Maubeuge de Jean Chérasse

[via] purepeople.com

Nos articles aléatoires en revue
Catégories
Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 2 autres abonnés

Partenaire
Les bonnes idées