Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Les bonnes idées




Partenaire

    BIOGRAPHIE DE VICTOR LANOUX

    Victor Lanoux
    Nom : VICTOR LANOUX
    Métier : Acteur, Producteur, Scénariste
    Naissance : Le 18 Juin 1936
    Âge : 78 ans
    Signe astrologique : GÉMEAUX
    Pays : France

     

    C‘est à Paris qu’est né Victor Lanoux, de son vrai nom Victor Robert Nataf, le 18 juin 1936. Pour le protéger, ses parents l’envoient dès le début de la Seconde guerre mondiale dans un village de la Creuse. L’enfant y demeure jusqu’à ses onze ans.

    Quelques années plus tard, Victor Lanoux est de retour dans la capitale française où il multiplie les petits boulots notamment à l’usine. Son premier rendez-vous avec le cinéma a lieu en 1956 alors qu’il est machiniste sur le tournage du film Notre Dame de Paris, réalisé par Jean Delannoy. Dès lors, il comprend qu’il veut devenir comédien. Et pour y parvenir, il s’inscrit au cours de dramaturgie de Solange Picard. En plus d’apprendre les rudiments du métier, il fait une rencontre essentielle dans son parcours, celle de l’acteur Pierre Richard.

    A partir de 1961, les deux amis commencent à travailler ensemble et écrivent des sketches qu’ils joueront jusqu’en 1966 dans des cabarets parisiens. Le duo assure également à plusieurs reprises les premières parties du chanteur Georges Brassens.
    Parallèlement à ces représentations, Victor Lanoux décroche son premier rôle au cinéma dans La vieille dame indigne (1964) et joue ensuite au Théâtre national de Paris (1964-1969) où il interprète des classiques comme Hamlet de William Shakespeare.

    Acteur polyvalent, il monte sur les planches du Théâtre national populaire de Villeurbanne au début des années 1970 et joue aussi des oeuvres contemporaines. Mais son talent ne se limite pas à son jeu d’acteur. En effet, l’homme écrit des pièces pour le théâtre dont La Ritournelle qui lui vaut par ailleurs d’être nommé aux Molière en 1989.

    Si la scène est une part importante dans sa carrière, le grand écran reste indissociable de sa personne. En 1972, il est à l’affiche de L’Affaire Dominici aux côtés de Jean Gabin. Il enchaîne la même année avec Trois milliards sans ascenseur, en 1973, il est dans Elle court, elle court la banlieue, Deux hommes dans la ville, Je sais rien, mais je dirai tout. En 1976, il fait partie du casting du film culte Un éléphant ça trompe énormément.

    Parallèlement à ses activités d’acteur, d’auteur et de metteur en scène, Victor Lanoux ajoute une corde à son arc et devient producteur. Il produit Servante et Maîtresse, Les chiens ou encore Au bout du bout du banc.

    Si durant les années 1980 et 1990, Victor Lanoux reste présent au cinéma, aujourd’hui, c’est surtout à la télévision qu’il développe une nouvelle notoriété. En effet, pour le public, il devient Louis Roman dans Louis la Brocante, le héros d’une série télévisée diffusée pour la première fois en 1998 sur France 3. Le programme est un véritable succès et réunit près de 5 à 6 millions de téléspectateurs en moyenne.

    Filmographie

    2002 : Baby Boogie, de Sylvain Gillet
    2001 : Reines d’un jour, de Marion Vernoux
    1998 : Les Grandes Bouches, de Bernie Bonvoisin
    1996 : Je m’appelle Régine, de Pierre Aknine
    1996 : Les Démons de Jésus, de Bernie
    1992 : Le Bal des casse-pieds, d’Yves Robert
    1989 : L’Invité surprise, de Georges Lautner
    1986 : Le Lieu du crime, d’André Téchiné
    1984 : La Smal,a de Jean-Loup Hubert
    1984 : La Triche, de Yannick Bellon
    1984 : Louisiane, de Philippe de Broca
    1984 : Canicule, d’Yves Boisset
    1984 : Les Voleurs de la nuit, de Samuel Fuller
    1983 : Stella, de Laurent Heynemann
    1983 : Un dimanche de flic, de Michel Vianey
    1982 : Boulevard des assassins, de Boramy Tioulong
    1982 : Y a-t-il un Français dans la salle ?, de Jean-Pierre Mocky
    1980 : Retour en force, de Jean-Marie Poiré
    1979 : Les chiens, d’Alain Jessua
    1979 : Un si joli village, d’Étienne Périer
    1979 : Au bout du bout du banc, de Peter Kassovitz
    1978 : La Carapate, de Gérard Oury
    1977 : Le Passé simple, de Michel Drach
    1977 : Un moment d’égarement, de Claude Berri
    1977 : Nous irons tous au paradis, d’Yves Robert
    1976 : Un éléphant ça trompe énormément, de Yves Robert
    1976 : Une femme à sa fenêtre, de Pierre Granier-Deferre
    1975 : Adieu poulet, de Pierre Granier-Deferre,
    1975 : Cousin, cousine, de Jean-Charles Tacchella
    1975 : Dupont Lajoie, d’Yves Boisset,
    1973 : Elle court, elle court la banlieue, de Gérard Pirès
    1973 : Deux Hommes dans la ville, de José Giovanni
    1973 : Je sais rien, mais je dirai tout, de Pierre Richard
    1972 : L’Affaire Dominici, de Claude Bernard-Aubert
    1972 : Trois milliards sans ascenseur, de Roger Pigaut
    1967 : Tu seras terriblement gentille, de Dirk Sanders
    1965 : La Vieille Dame indigne, de René Allio

    Télévision

    1961 : Les Mystères de Paris de Marcel Cravenne
    1962 : Le Théâtre de la jeunesse : Gavroche d’après Les Misérables de Victor Hugo, réalisation Alain Boudet : Enjolras
    1963 : Le Théâtre de la jeunesse : Jean Valjean d’après Les Misérables de Victor Hugo, réalisation Alain Boudet : Enjolras
    1963 : La Chasse ou L’amour ravi de Alain Boudet
    1964 : Bayard de Claude Pierson
    1968 : Les Chevaliers du ciel de François Villiers (1 épisode)
    1968 : Affaire Vilain contre Ministère public de Robert Guez
    1968 : Le Crime de Lord Arthur Saville de André Michel
    1969 : La Veuve rusée (de Carlo Goldoni), téléfilm de Jean Bertho
    1970 : À corps perdu, téléfilm d’Abder Isker : Christian Gauetti
    1970 : Mont-Cinère de Jean-Paul Roux
    1971 : La Petite Auto téléfilm de Dirk Sanders
    1972 : Pouchkine (d’après l’œuvre d’Henri Troyat), téléfilm de Jean-Paul Roux : Sobolevsky
    1973 : Histoire d’une fille de ferme de Claude Santelli
    1974 : Vani la merveille de Jean-Pierre Marchand
    1975 : La Mort d’un guide de Jacques Ertaud
    1984 : Les Fils des alligators de André Farwagi
    1986 : La Nuit du flingueur de Pierre Grimblat
    1988 : Le Clan de Claude Barma
    1989-1995 : Renseignements généraux (série TV de 14 épisodes)
    1993 : Maria des Eaux-Vives de Robert Mazoyer
    1994 : Le Cascadeur (Mini-Série) (épisodes : Le saut de la mort, Le grand cirque et Afghansty)
    1996 : Je m’appelle Régine de Pierre Aknine
    1996 : Cap danger de Fred Gerber
    1996 : Chauffeur de maître d’Alain Nahum
    1998 : L’Alambic de Jean Marbœuf
    1998 : Belle grand-mère de Marion Sarraut
    1998 – 2014 : Série Louis la Brocante (44 épisodes)
    1999 : Le Frère irlandais de Robin Davis
    2002 : Belle grand-mère 2 de Marion Sarraut
    2003 : Pierre et Farid de Michel Favart
    2012 : La Femme cachée de Michel Favart
    2014 : Dommages collatéraux de Michel Favart

    Série Commissaire Laviolette:

    2005 : Les Courriers de la mort de Philomène Esposito
    2010 : Le Sang des Atrides de Bruno Gantillon
    2011 : Le Tombeau d’Hélios de Bruno Gantillon
    2012 : Le Secret des andrônes de Bruno Gantillon
    2013 : Le Commissaire dans la truffière de Bruno Gantillon

    Théâtre ( Comédien )

    1962 : Le Bourgeois gentilhomme de Molière, mise en scène Jean-Pierre Darras, Théâtre Hébertot
    1962 : Tartuffe de Molière, mise en scène Roger Planchon, Théâtre de la Cité de Villeurbanne
    1964 : La Tragédie de la vengeance d’après Cyril Tourneur, mise en scène Francis Morane et Jean Serge, Théâtre Sarah-Bernhardt
    1965 : Hamlet de William Shakespeare, mise en scène Georges Wilson, TNP Théâtre de Chaillot, Festival d’Avignon
    1965 : L’Illusion comique de Corneille, mise en scène Georges Wilson, Cour d’Honneur du Palais des Papes Festival d’Avignon, TNP
    1965 : La Folle de Chaillot de Jean Giraudoux, mise en scène Georges Wilson, TNP Théâtre de Chaillot
    1966 : Le Cheval évanoui de Françoise Sagan, mise en scène Jacques Charon, Théâtre du Gymnase
    1968 : Le Cheval évanoui de Françoise Sagan, mise en scène Jacques Charon, Théâtre du Gymnase, Théâtre des Ambassadeurs
    1969 : La Résistible Ascension d’Arturo Ui de Bertolt Brecht, mise en scène Georges Wilson, TNP Théâtre de Chaillot
    1973 : Le Tourniquet de Victor Lanoux, mise en scène Yves Bureau, Théâtre Rive Gauche
    1974 : Le Péril bleu ou méfiez-vous des autobus de et mise en scène Victor Lanoux, Théâtre des Mathurins
    1981 : Au Bonheur des Dames d’après Émile Zola, mise en scène Jacques Échantillon, Théâtre de la Ville, Les Tréteaux du Midi
    1985 : Voisin voisine d’après Jerome Chodorov, mise en scène Pierre Mondy, Théâtre du Palais Royal
    1986 : Voisin voisine d’après Jerome Chodorov, mise en scène Pierre Mondy, Théâtre Montansier
    1987 : Le Tourniquet de et mise en scène Victor Lanoux, Théâtre des Bouffes-Parisiens
    1988 : Le Tourniquet de Victor Lanoux, Théâtre des Célestins
    1991 : Même heure l’année prochaine de Bernard Slade, mise en scène Roger Vadim, Théâtre Édouard VII
    1994 : Drame au concert de et mise en scène Victor Lanoux
    2000 : Staline mélodie de David Pownall, mise en scène Régis Santon, Théâtre Silvia-Monfort

    Metteur en scène

    1973 : Le Tourniquet de Victor Lanoux, Théâtre Rive Gauche
    1974 : Le Péril bleu ou méfiez-vous des autobus de Victor Lanoux, Théâtre des Mathurins
    1976 : Qui est qui ? de Keith Waterhouse et Willis Hall, adaptation Albert Husson, Théâtre Moderne
    1987 : Le Tourniquet de Victor Lanoux, Théâtre des Bouffes-Parisiens

    sa Bibliographie

    2007 : Louis et le chaînon manquant
    2006 : Courriers de la mort
    2003 : Pierre et Farid
    2002 : Belle grand-mère 2
    2001 : Reines d’un jour

    [via] purepeople.com
    publié, le 17 Novembre 2010 – dernière mise à jour, le 20 février 2014

    Nos articles aléatoires en revue
    Catégories


    Our Facebook Page