Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Les bonnes idées




Johnny Hallyday : “les nouvelles sont très positives”, vient de déclarer son fils David !

Les dernières nouvelles sont rassurantes, et Laeticia Hallyday était vendredi matin au Lycée Francais de Los Angeles pour assister à une pièce de théâtre interprétée par les élèves de l’école. Jade, la fille adoptive du couple âgée de 5 ans, faisait partie du spectacle. Ce qui veut dire qu’elle ne s’est pas précipitée à l’hôpital comme les derniers jours et qu’elle n’avait pas de mauvaises nouvelles.

Johnny HallydayDavid Hallyday, qui vient d’atterrir à Los Angeles en même temps que Nikos Aliagas, a immédiatemment déclaré : “Les nouvelles sont très positives”, avant se précipiter à l’hôpital. Quand on pense qu’à nouveau, cet après-midi, des imbéciles faisaient circuler les bruits les plus alarmants… Laura Smet qui était en tournage ne prendra l’avion que demain pour se rendre au chevet de son père.

Rappelons que c’est Laeticia qui a accompagné son mari Johnny Hallyday en urgence lundi matin à l’hôpital Cedars-Sinaï et il faut savoir que ce sont les heures qui ont suivi qui ont été les plus graves. En effet, notre rockeur avait une grosse infection, une forte fièvre et il a immédiatemment été mis sous coma artificiel afin de pouvoir enrayer cette infection importante au moyen de perfusions d’antibiotiques. Johnny souffrait beaucoup.

Même si l’infection était endiguée, rien n’était réglé. Une réopération a été décidée mercredi par les chirugiens pour s’efforcer à nouveau de circonscrire et résorber l’infection autour et à l’intérieur de la plaie. C’est là qu’il a été découvert que la première opération effectuée le 26 novembre à la clinique Monceau par le neurochirurgien Stéphane Delajoux n’aurait sans doute pas été faite… dans les règles de l’art ?

Très remonté contre ce médecin ce matin dans ses interviews – sur Europe 1, d’abord, avec Marc Olivier Fogiel, puis sur RTL -, Jean-Claude Camus, son ami et producteur, a rapporté les propos des chirurgiens américains, “l’opération effectuée à Paris le 26 novembre, était un… massacre”, et qu’ils étaient outrés. Mais, surtout, que cette nouvelle intervention avait été décidée en urgence mercredi à Los Angeles, car il avait semblé que la moelle épinière était touchée…

Si Johnny a été remis sous coma artificiel ce matin, ce n’est que pour son confort, pour qu’il ne souffre pas tout le temps que doit encore durer le traitement contre l’infection. Il devrait rester encore 48 heures dans cette situation, le temps que les choses rentrent dans l’ordre.

Concernant les déclaration faites au site lepoint.fr, un peu hâtivement sans doute, par Me Portejoie, l’ancien avocat de Johnny, concernant la plainte possible contre le médecin qui l’a opéré et celle des assureurs de la tournée, il est bon de rappeler que l’avocat du chanteur est Virginie Lapp et personne d’autre. Les décisions concernant cette plainte seront prises à partir de mardi. En effet, dès lundi, le médecin délégué par les assurances, le professeur Catoné – qui aurait dû donner une conférence de presse aujourd’hui – aura vu Johnny à l’hôpital Cedars-Sinaï ainsi que son dossier médical. C’est ensuite que les décisions seront prises tant concernant l’éventuel report de la tournée qu’au sujet d’éventuelles poursuites…

Déjà ce soir, tant sur Canal+ que sur TF1, Jean-Claude Camus se voulait rassurant, mais surtout malheureux et consterné par l’état de son poulain et ami.

Si ce chef de chirurgie orthopédique et traumatologique de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière a déclaré : “Le but de la mission est de voir l’état de gravité, discuter avec les Américains pour savoir les suites, comment on pourra envisager le rapatriement, dans combien de temps il pourra faire ses concerts raisonnablement”, et a ajouté “La grosse question, c’est de savoir, au niveau des assureurs, quand il pourra remonter sur scène éventuellement”, en précisant qu’il répondait à “une demande indirecte de la famille”. Jean-Claude Camus a déclaré sur TF1 : “Il n’est pas du tout prévu pour un rapatriement” mais pour voir si le chanteur sera capable de donner ses concerts.

Enfin, les choses ne se passent pas toujours comme on le souhaite. Ce matin, “horreur” du calendrier, sortait le magazine ELLE avec en couverture une Laeticia pétillante , aux cheveux courts et un peu déshabillée… Vu les circonstances, cela pouvait paraître choquant pour ceux qui ne connaissent pas les dates de bouclage des magazines.

Le magazine vient donc de publier le communiqué suivant : “A la demande de Laeticia Hallyday, le magazine ELLE tient à préciser que la série photo représentant Laeticia Hallyday en couverture du magazine mis en vente le 11 décembre a été effectuée le 25 novembre, l’interview le 27 novembre, et que le magazine a été imprimé lundi 7 décembre, avant l’hospitalisation de Johnny Hallyday à Los Angeles. L’ambiance très joyeuse de la série ne reflète bien évidemment pas l’état d’esprit actuel de Laeticia Hallyday, en ce moment au chevet de son mari”.

Nous vous donnerons des bonnes nouvelles demain matin, car nous venons d’avoir les amis du Taulier à Los Angeles et tout le monde est très optimiste !

[ via l’article d’origine ]
purepeople.com
publié, Samedi le 12 Décembre 2009

Articles apparentés

Commentaire

commentaire

Nos articles aléatoires en revue
Catégories


Nos pages sur Facebook
Archives
GRAND Galleries
GRAND Galleries