Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Les bonnes idées




Partenaire

    La Nasa à la conquête du public avec l’iPhone

    Avis aux adeptes de la pomme, la Nasa débarque sur l’iPhone, avec une nouvelle application qui veut faire à tous l’aventure spatiale.

    L’arrivée de l’iPhone a permis l’émergence d’une vaste jungle de développeurs d’applications diverses. Tantôt fantasques, polémiques ou véritablement utiles, ces logiciels sont devenus un des points clés du succès du smartphone d’Apple. Avec près de 65.000 applications, l’Appstore, le portail de vente dédié à ces programmes, a permis d’étendre les possibilités de l’utilisateur dans tous les domaines. De l’économie aux jeux le choix semble infini, il en va de même pour les logiciels d’enseignement et d’éducation. C’est sur cette vague que l’agence spatiale américaine se met à surfer.

    Apple, nous avons un problème

    (1) Une barre de recherches ; (2) une liste défilante des différents programmes de la Nasa ; (3) un menu permettant de visualiser les missions, images, vidéos et flux RSS. © Futura-Techno

    (1) Une barre de recherches ; (2) une liste défilante des différents programmes de la Nasa ; (3) un menu permettant de visualiser les missions, images, vidéos et flux RSS. © Futura-Techno

    Quel meilleur couronnement pour ce catalogue en ligne que d’accueillir la prestigieuse Nasa. De plus pour l’agence, il s’agit de créer des vocations. En effet l’espace implique de moins en moins l’opinion publique américaine, ce depuis la fin du programme Apollo. Cet intérêt décroissant pose le problème majeur des vocations chez les générations futures. Depuis son arrivée au pouvoir, Barack Obama a lancé un programme pour toucher l’opinion publique sur ce domaine. Il faut donc communiquer, avec le Web et pourquoi pas avec l’iPhone. Alors cette application Nasa, coquille vide communicante ou réel outil de vulgarisation ?

    Nul besoin de débourser quelque denier que ce soit pour se connecter à Huston, le logiciel est gratuit. Une fois téléchargé l’outil se dévoile et force est de constater qu’il effectue sa besogne avec brio. L’interface d’accueil se décompose en trois éléments.

    Le tout est basé sur un simple système de filtre. Par exemple, la sélection de la mission Mars Exploration Rover affiche tous les contenus correspondants. Ainsi, le passionné d’exploration spatiale pourra suivre en direct l’évolution de sa mission favorite par un simple clic. Chaque mission possède sa page d’accueil avec un court résumé et des indications telles que des dates ou un décompte.

    En sus il est possible de faire suivre l’information à des contacts avec une option d’envoi omniprésente. Cet aspect social est une composante importante de l’application et permet au passage d’étendre son influence au-delà des propriétaires d’iPhone. Les galeries photos se parcourent comme sur Pellicule. Les vidéos quant à elles sont propulsées par Youtube.

    Du producteur au consommateur

    La Nasa fourni ici un outil simple d’accès en corrélation avec le contenu qu’elle propose sur son site internet. Il est désormais possible de suivre les travaux de l’agence spatiale en quelques manipulations. Cependant il faudra s’armer de la langue anglaise pour y accéder. Actuellement, l’application Nasa se classe première de la catégorie enseignement sur l’Appstore et 76ème dans le classement général des applications gratuites.

    Les volontés de la Nasa semblent se réaliser. Une opération de séduction qui n’en est qu’à ses prémices puisqu’un MMO (jeu massivement multijoueur) sur l’exploration lunaire et martienne est actuellement en développement par l’agence pour une sortie prévue en mars 2010.

    [ via futura-sciences.com ]

    Articles apparentés

    Commentaire

    commentaire

    Nos articles aléatoires en revue
    Catégories


    Our Facebook Page