Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Les bonnes idées




Partenaire

    Sur les traces de Johnny Hallyday à Los Angeles

    Restos branchés, clubs de rock, virées en Harley… Los Angeles est un terrain de jeu sans limites pour Johnny Hallyday, qui peut y assouvir son insatiable appétit de vivre dans la quiétude que lui confère l’anonymat dont il jouit aux Etats-Unis.

    Johnny et Laeticia Hallyday payent leur horodateur, le 27 mars 2009 à Los Angeles (Sipa)

    Il faut emprunter une route en lacets pour rejoindre la maison de Johnny Hallyday, nichée dans les monts Santa Monica qui surplombent la “Cité des anges”.
    L’adresse est prestigieuse: “Beverly Glen”, un quartier du “Triangle de platine”, surnommé ainsi en raison du prix de l’immobilier et des revenus vertigineux de ses résidents.
    Le chanteur et sa femme Laeticia occupent une grande et élégante bâtisse aux tons rose pastel. En face de la maison, quelques boutiques, où les Hallyday ont leur habitudes, des restaurants et un petit parking rempli de cabriolets Mercedes, Ferrari et autres voitures de luxe.

    Un quasi inconnu

    “Ils sont vraiment très gentils”, confie Susan, qui s’occupe d’un magasin de vêtements pour enfants. “Parfois, poursuit-elle, les stars ne sont pas très agréables, surtout les jeunes des émissions de télévision. Pas de bonjour, pas de merci, comme si tout leur était dû”. “Mais eux (les Hallyday), ils sont souriants, polis”, ajoute Susan, selon laquelle Laeticia passe régulièrement avec ses deux filles, adoptées au Vietnam, Jade (cinq ans) et Joy (un an et demi).
    Stars parmi les stars en France, le chanteur de 66 ans est quasi inconnu aux Etats-Unis, ce qui n’est pas forcément pour lui déplaire.
    “Il apprécie de pouvoir faire ses courses comme tout un chacun, de marcher dans la rue sans être dérangé à chaque instant, de faire des trucs qu’il ne peut pas faire quand il est en France”, explique un proche de Johnny Hallyday.

    Amateur de restos

    Il devient dès lors nettement plus simple pour l’idole des yéyés d’assouvir ses passions, comme, selon ce proche, “aller au cinéma”, assister à un concert ou manger en terrasse d’un restaurant sans avoir besoin d’une escouade de gardes du corps.
    “Ce qu’il adore par-dessus tout à Los Angeles, c’est essayer des restos. Il aime bien sortir, bien manger -avec une préférence pour la cuisine française et la viande rouge-, c’est quelque chose d’important pour lui”, note-t-on dans l’entourage du chanteur.
    C’est peut-être au restaurant “Le Petit four”, un bistrot à la française sur Sunset Boulevard, une des rues les plus animées de Los Angeles, qu’on a encore le plus de chance de le croiser.
    “Il vient souvent. Ces dernières années, c’était un peu sa cantine. Il travaillait avec ses musiciens toute la journée et passait ici pour décompresser”, raconte le cogérant des lieux, Alexandre Morgenthaler, un Français originaire de Cannes.

    Accoudé au comptoir

    Mais Johnny est un rockeur et rien ne lui plaît tant que de “sortir, se coucher se tard, voir beaucoup d’amis”, remarque son producteur Jean-Claude Camus. Et Los Angeles, la Babylone de la côte ouest américaine, est l’endroit rêvé pour ce genre d’activités.
    Direction le “Viper Room”, une petite salle de spectacles mythique dont la devanture complètement noire tranche avec le strass de Sunset Boulevard. L’endroit est petit mais semble comme habité par l’esprit des artistes qui y ont joué et l’on imagine aisément Johnny accoudé au comptoir à profiter d’un bon “boeuf” de blues.
    “C’est un client qu’on voit de temps en temps, un mec cool”, dit le portier du club, un colosse presque aussi large que grand. “L’autre jour un pote m’a dit qu’il était dans le coma alors je suis allé voir sa fiche sur Wikipédia”, poursuit-il. “C’est un chanteur, c’est ça? Faudra peut-être que j’aille sur YouTube pour l’écouter”.

    [ via l’article d’origine ]
    (Nouvelobs.com – AFP)
    publié, Dimanche, le 20 Décembre 2009

    Articles apparentés

    Commentaire

    commentaire

    Nos articles aléatoires en revue
    Catégories


    Nos pages sur Facebook
    Archives
    GRAND Galleries
    GRAND Galleries