Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Les bonnes idées




La F015, vision de l’automobile du futur
de Mercedes, au CES 2015

Mercedes f015 - futur

Le tout nouveau prototype de Mercedes au CES 2015, sa vision de l’automobile du futur : la F015. Il est à noter, que c’est la première fois que l’on révèle au salon de Las Vegas, un concept-car de ce type, un signe fort que le monde de l’automobile se rapproche de plus en plus de l’univers high-tech grand public.

La F105 renferme donc, un concentré de nouvelles technologies, mais reflète aussi le regard porté par Mercedes sur ce que devrait être l’automobile d’ici une vingtaine d’années. On trouve donc des évolutions technologiques dans toutes les strates de la voiture, du châssis à la planche de bord en passant par la motorisation.

Un châssis et une motorisation innovants

Pour bien ancrer leur concept-car dans le futur, les ingénieurs de Mercedes y ont intégré les technologies les plus avant-gardistes du monde automobile. La structure même de la voiture est totalement nouvelle et intitulée SBS pour Smart Body Structure. Elle exploite des matériaux comme le plastique renforcé à la fibre de carbone, l’aluminium et des aciers à haute résistance pour garantir le meilleur rapport poids/solidité possible. Les quatre portes antagonistes, pouvant s’ouvrir indépendamment, sont construites de manière à gonfler sous l’impact des chocs à la manière des airbags (structure PRE-SAFE) : une technologie déjà présentée sur le véhicule expérimental ESF 2009 et améliorée sur la F015.

La partie moteur

Mercedes a choisi un système hybride composé d’une pile à combustible associée à deux moteurs électriques de 136 CV chacun, déjà présenté sur leur concept-car F125. Ainsi pourvue, la F015 devrait tenir 200 km d’autonomie en mode électrique et 1 100 km en combinant les deux systèmes.

Un espace intérieur futuriste, une connectivité de pointe

Mercedes f015 - interieur

L’espace de bord est complètement revu comparé à un véhicule actuel. Les sièges avant peuvent en effet se retourner à 90° pour faire face aux sièges passagers, et ce, même si le véhicule est en circulation grâce à son pilotage autonome. Le véhicule peut ainsi prendre le relais du conducteur à l’envi. L’intérieur de la voiture est bardé d’écrans et de capteurs pour que les passagers puissent interagir entre eux, mais aussi avec l’extérieur. La connectivité s’étend bien entendu à la conduite, car le véhicule peut échanger et recevoir toutes sortes de données via le cloud sur l’état du trafic, la circulation, les feux de signalisation, les autres véhicules, etc. Les phares à LED deviennent également un moyen de contact avec l’extérieur, puisqu’ils changent de couleur selon que c’est un humain ou la machine qui pilote la voiture.

Prises séparément, les idées de la F105 ne sont pas foncièrement révolutionnaires, mais c’est l’un des tout premiers concept-cars à intégrer un aussi grand nombre de changements et à donner une vision claire de ce que pourrait être la voiture de demain.

Commentaire

commentaire

Nos articles aléatoires en revue
Catégories


Nos pages sur Facebook
Archives
GRAND Galleries
GRAND Galleries