Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Partenaire

Nicole Courcel, comédienne du cinéma, de la télévision et du théâtre est morte à l’âge de 84 ans.

Nicole Courcel dans l étrangleur 1972 de Paul Vecchiali

Nicole Courcel dans l’étrangleur 1972 de Paul Vecchiali

Nicole Courcel, actrice française, née le 21 octobre 1930 à Saint-Cloud est décédée samedi 25 juin 2016 à l’âge de 84 ans, a annoncé sa fille Julie Andrieu, la vedette de plusieurs séries populaires à la télévision.

Julie Andrieu a déclaré à l’AFP : « Ma maman est décédée samedi vers 22h chez elle. Depuis plusieurs années, elle souffrait d’une maladie cérébrale ». Nicole Courcel, de son vrai nom Nicole Marie-Anne Andrieu, accède à la célébrité en 1949 avec Rendez-vous de juillet, de Jacques Becker. Elle tourne ensuite avec Sacha Guitry dans Si Versailles m’était conté (1953), puis dans une comédie à succès Papa, maman, la bonne et moi (1955).

Elle avait connu le succès au cinéma, mais aussi à la télévision et au théâtre

Nicole Courcel et Jean Gabin dans le film « La Marie du Port » 1949 - de Marcel Carné

Nicole Courcel et Jean Gabin dans le film « La Marie du Port » 1949 – de Marcel Carné

Après « le Cours Simon » elle est remarquée par Jacques Becker qui lui fait faire des essais pour Antoine et Antoinette avant de lui offrir son premier grand rôle au cinéma en 1949 dans Rendez-vous de juillet. Elle prend à la scène le nom de famille de son personnage, et devient « Nicole Courcel ». Elle tourne ensuite aux côtés de Jean Gabin et devient une des vedettes du cinéma français des années 1950 et 1960. Dans les années 1970, elle joue dans des téléfilms : Les Boussardel de René Lucot, Madame Bovary de Pierre Cardinal, Credo de Jacques Deray, La Milliardaire de Jacques Ertaud, ou la série Les Thibault.

On la voit également au théâtre comme dans Good Bye, Charlie de George Axelrod.On la retrouvera plus tard dans Les Dimanches de Ville d’Avray (1961), L’Aventure, c’est l’aventure (1972) ou La Gifle de Claude Pinoteau (1974). A partir des années 1970, Nicole Courcel va surtout travailler à la télévision, avec des séries comme Les Boussardel, Madame Bovary, Allô, Béatrice !, où elle incarne une animatrice de radio inspirée de Macha Béranger, La Milliardaire de Jacques Ertaud, ou Les Thibault.

Une femme engagée

Elle a également connu plusieurs succès au théâtre comme Le Cheval évanoui de Françoise Sagan, Les Sorcières de Salem ou Une journée particulière, version théâtrale du film d’Ettore Scola. Nicole Courcel est la mère de l’animatrice de télévision et chroniqueuse culinaire Julie Andrieu. Elle était très engagée dans la lutte contre l’enfance maltraitée au sein de l’association « Enfant bleu ».

Articles apparentés

Commentaire

commentaire

Nos articles aléatoires en revue
Catégories
Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 2 autres abonnés

Partenaire
Les bonnes idées