Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

iPad mini, cette tablette plus petite,
entend contrer les offres d’Amazon et de Google

iPad mini

En 2010, avec le lancement de l’iPad, Apple créait littéralement un nouveau marché : celui des tablettes. Samsung, Sony, Asus… la plupart des autres constructeurs ont pris le train en marche. Jamais dans l’histoire des biens électronique un produit n’a connu un succès aussi rapide auprès du grand public. Hier, 23 octobre 2012, Philip Schiller, Philip Schiller, vice-président d’Apple chargé du marketing, a présenté, le nouveau produit de la marque, la Mini tablette iPad. Cette tablette, plus petite, entend contrer les offres d’Amazon et de Google, et s’inscrit dans un marché très concurrentiel.

Pas moins de 200 millions de tablettes seront utilisées dans le monde d’ici à la fin de l’année. À l’horizon 2016, le parc mondial devrait être de 760 millions d’unités. En France, on estime à plus de cinq millions le nombre de tablettes vendues à la fin 2012. Comme pour les téléphones portables, la concurrence est sévère.

Plus petites, moins chères

Apple règne toujours en maître sur le marché. La marque à la pomme a déjà vendu 100 millions d’iPad ! Jusqu’à quand ? Quelques petits produits sont venus tailler de belles croupières. Parmi eux, la Kindle Fire d’Amazon et la Nexus 7 née d’un partenariat entre Google et Asus.

Plus petites, moins chères, ces tablettes ont su séduire un public moins exigeant en matière d’applications et davantage contraint financièrement. En août, Amazon assurait avoir raflé 22 % des parts du marché américain des tablettes avec sa Kindle Fire à « seulement » 159 €.

C’est dans ce contexte qu’Apple a présenté, hier, son nouvel iPad. Une version mini, équipée d’un écran de 7,9 pouces qui tient dans une seule main et ne pèse que 308 grammes, un processeur rapide, compatible 4G, Wifi boosté, caméra de 5 millions de pixels. La société fondée par Steve Jobs innove-t-elle toujours ou vient-elle seulement contrer la concurrence ?

Philip Schiller, vice-président chargé du marketing, a en partie donné la réponse. Durant sa présentation, il a souvent expliqué pourquoi le petit frère de l’iPad était plus efficace qu’une tablette concurrente équipée du système d’exploitation Android.

Disponible à partir du 2 novembre, il sera commercialisé au prix de 339 €, 439 € et 544 € pour les versions 16, 32 et 64 Go. Pourtant, il fera sans doute partie des cadeaux phares de Noël. Selon le Wall Street Journal, Apple a déjà lancé la production de 10 millions d’unités.

[via]  Philippe Lemoine, ouest-france.fr

Catégories
Archives
GRAND Galleries
GRAND Galleries