Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Jean-Paul Belmondo fidèle à ses amis assiste souvent
aux inaugurations des événements organisés par ces derniers

Jean Paul Belmondo

Jean-Paul Belmondo – Hommage aux musiques de film de Jean-Paul Belmondo à l’occasion de l’inauguration du marché de Noël 2014 sur les Champs-Elysées à Paris, le 14 novembre 2014.

Très fidèle en amitié et présent pour ses amis, Jean-Paul Belmondo assiste souvent aux inaugurations des événements organisés par ces derniers. Marcel Campion, le roi des forains en fait partie

Jean Paul Belmondo [a]

Jean-Paul Belmondo, Philippe Candeloro et Gwendal Peizerat – Hommage aux musiques de film de Jean-Paul Belmondo à l’occasion de l’inauguration du marché de Noël des Champs-Elysées.

A l’inauguration du marché de Noël des Champs-Elysées par la maire de Paris, Anne Hidalgo, vendredi 14 novembre à Paris, l’immense star a eu raison de venir, son ami Campion lui réservait une petite surprise sur glace. Pour baptiser la glace, Marcel Campion, aidé par Caroline Barclay pour l’organisation, a invité les deux anciens champions français qui nous ont fait vibré dans les compétitions internationales des années durant : Gwendal Peizerat et Philippe Candeloro.

Le marché de Noël

Philippe Candeloro réalise son fameux salto arrière devant Gwendal Peizerat – Hommage aux musiques de film de Jean-Paul Belmondo à l’occasion de l’inauguration du marché de Noël 2014 sur les Champs-Elysées à Paris, le 14 novembre 2014.

Les deux stars de la glace ont rendu hommage à Belmondo en patinant sur les musiques de ses plus grands films… et la filmographie du Magnifique est longue comme deux bras ! Peizerat en costume militaire s’en est donné à coeur joie au côté d’un Candeloro, toujours aussi tête brûlée, qui ne s’est pas fait prier pour réaliser son fameux salto arrière qui fit tant couler d’encre lorsqu’il faisait encore de la compétition.

Aux côtés de Jean-Paul Belmondo, son grand ami Charles Gérard bien sûr, mais aussi Daniel Russo et Claude Lelouch. Avec le réalisateur, Belmondo a joué dans l’un de ses plus beaux films des années 1980, Itinéraire d’un enfant gâté. Pour ce rôle, Bébel a remporté un très mérité César du meilleur acteur en 1989, un trophée qu’il a pourtant refusé d’aller chercher.

Prochainement, il se racontera à son fils Paul dans un documentaire attendu et tourné aux quatre coins du monde.

Hier soir, en doudoune bleu, Jean-Paul Belmondo regardait avec émerveillement les deux patineurs évoluer sur la glace. À 81 ans, s’il s’aide d’une canne pour marcher, il a toujours cette étincelle dans le regard et ce sourire extraordinaire qui fit chavirer les plus belles femmes. Une gueule, comme on dit, de cinéma… À n’en pas douter !

Catégories
Archives
GRAND Galleries
GRAND Galleries