Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

France -A l’occasion de la Journée de la Terre, mobilisation pour recycler les portables

Sébastien Chabal donne un coup de main au WWF, à Emmaüs et Orange…

Des jeunes utilisent des téléphones portables à l'école/S. POUZET/SIPA

« Sur les 24 millions de portables vendus par an en France, seuls 2% sont collectés et recyclés », déplore Jérôme Dupuis, directeur adjoint du pôle partenariat entreprise de WWF. C’est fort de ce constat que l’association, en partenariat avec Emmaüs International et Orange, lance, à l’occasion de la Journée de la Terre, une opération pour inciter les Français à recycler leurs téléphones portables dans les boutiques de l’opérateur.

Concrètement, il est possible en permanence d’apporter son portable à n’importe quel moment dans toutes les boutiques vendant des téléphones portables, chez les distributeurs ou encore en déchetterie. Mais très peu d’utilisateurs le font, sans doute en raison de l’attachement à leurs vieux téléphones.

Substances toxiques et ressources rares

Pourtant, « les téléphones portables contiennent des ressources rares comme de l’or, de l’argent ou de l’étain qu’on peut récupérer », explique Jérôme Dupuis. En outre, ils contiennent également « des substances potentiellement toxiques, qui peuvent entraîner des problèmes de santé si elles sont mal traitées », précise-t-il.

D’où l’intérêt des « ateliers du bocage », gérés par Emmaüs, qui récupèrent les portables. Ensuite deux solutions. Soit le téléphone est réutilisable, « dans ce cas, les données personnelles sont vidées et l’appareil est reconditionné et revendu dans un pays émergent », explique Jérôme Dupuis, soit les éléments sont retraités. En cas de revente des appareils, les bénéfices sont versés aux ateliers du bocage, qui créent ensuite des ateliers de recyclage et de collecte en Afrique.

[via] O.R., 20minutes.fr
publié, le Mercredi 21 Avril 2010

Catégories
Archives
GRAND Galleries
Christelle Roca, Miss Prestige National 2012, le dimanche 4 décembre 2011 à Divonne-les-Bains, lors de son sacre.
GRAND Galleries