Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

L’Episode VIII de Star Wars devrait être filmé en Kodak 35 mm !

film 35mm negatif
Une autre surprise sur l’Episode VIII de Star Wars ! après celle de John Williams qui allait s’occuper des musiques du film, il serait confirmé que ce long-métrage allait être filmé sur pellicule 35 mm comme à l’ancienne. L’Episode VII pourrait bien marquer un retour aux sources de la licence.

Dan Mindel, l’un des comparses de J.J. Abrams (qui réalisera ce nouvel épisode, vous vous souvenez ?) pourrait être amené à filmer le long-métrage en Kodak 35 mm. Faire le choix de la classique pellicule plutôt que celui du numérique, cela tombe comme une évidence auprès d’Abrams, mais également auprès de Mindel, qui a déjà assuré le rôle de directeur de la photographie sur les récents films Star Trek et Star Trek Into Darkness.

A ce sujet, Abrams avait en juin dernier affiché son amour pour le format 35 mm, expliquant devant une assemblée de professionnels ne pas encore avoir tourné le moindre film en numérique, de son avis inférieur en terme de qualité. [ le 35mm ayant fait ses preuves de qualité et de longévité résistant à l’épreuve du temps ]. Si la rumeur se confirme, alors le grain d’image de l’Episode VII pourrait radicalement trancher avec celui aperçu sur l’Episode III, par exemple. Et entre nous, ce ne serait pas un mal !


tournage de Star Wars VII
“Je n’ai toujours pas tourné le moindre film numériquement. La pellicule est la chose avec laquelle je suis le plus à l’aise. Si la pellicule venait à disparaître – et le numérique force cette tendance – alors la norme pour la qualité la plus élevée et la plus haute disparaît”, confiait-il début juin.

“Il y a quelque chose dans les films en argentique qui est infiniment plus puissant que le numérique”, déclarait-il en 2011. Ce caractère particulier s’est ainsi retrouvé dans Super 8, avec un grain donnant du cachet à l’image. Or, l’argentique a progressivement disparu dans Star Wars. Si les épisodes de la trilogie originale l’ont nécessairement adopté, époque oblige, la prélogie a glissé vers le numérique.

Cela a commencé avec l’épisode I : la Menace Fantôme. L’essentiel du film a été tourné en 35 mm. Seules deux scènes ont été tournées en numérique : lorsque Qui-Gon Jinn prélève un échantillon sanguin sur Anakin Skywalker et lorsque Obi-Wan est élevé au rang de chevalier Jedi. Et la tendance s’est accentuée avec les deux autres épisodes.

Avec Star Wars, épisode II : l’Attaque des clones a été utilisée une caméra numérique haute-définition à balayage progressif conçu par Sony et Panasonic, fonctionnant à une cadence de 24 images par seconde. Contrairement à l’épisode I, la majorité des scènes impliquant des acteurs a été tournée avec cette caméra. Le dernier épisode a achevé cette transition.

Le film complet a été tourné avec la caméra haute définition Sony HDC-F950 HD, avec le format vidéo HDCAM SR, un format numérique haute définition en 16/9 natif conçu par Sony en 2003. Selon IMDB, George Lucas n’a plus l’intention de tourner un film sur pellicule. Cependant, le père de Star Wars n’a plus réalisé de films depuis 2005, le dernier en date étant l’épisode III.

On le voit, il y a un décalage entre la trajectoire des trois derniers films Star Wars et les aspirations artistiques de J. J. Abrams. En étant un peu réducteur, toute la question est de savoir quelle vision va l’emporter : une image impeccable, nette mais aseptisée ou bien un une image avec un grain, une cachet mais qui sera peut-être jugée par certains comme imparfaite.

Selon le site Boba Fett Fan Club, c’est la vision de J. J. Abrams qui aurait pris le dessus. Star Wars, épisode VII devrait donc être tourné avec une pellicule au format 35 mm. Il s’agirait de la Kodak Vision3 500T Color Negative Film 5219/7219 pour être tout à fait juste. Il faut donc s’attendre, si cela s’avère exact, à une image un peu différente de ce qui se faisait avec la prélogie.



Catégories
Archives
GRAND Galleries
GRAND Galleries