Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Chanel sur la banquise

MODE

     

Chanel sur la banquise

Chanel a investi la banquise. Pour son défilé automne-hiver prochain, qui s’est tenu mardi sous la verrière du Grand Palais, Karl Lagerfeld a choisi un décor de glace et une atmosphère de froid polaire.

Le vent souffle dans les haut-parleurs, de grands blocs de glace se révèlent et deux hommes et deux femmes avancent tels des explorateurs. L’ivoire et le bleu glacier dominent, ainsi que les couleurs terre. Beaucoup de fourrure aussi, choisie par Lagerfeld. En coulisses, le créateur précise qu’elle est fausse, même si le terme ne lui plaît pas. “Autrefois la ‘fausse’ était hideuse, on a fait des progrès énormes”, explique-t-il.

“Après la ferme et la campagne” de la précédente collection, le couturier s’est inspiré de “l’hiver qu’on a eu” et non du réchauffement climatique. “J’adore la neige et la glace, l’hiver est une saison saine”, ajoute-t-il. La tradition Chanel est respectée : quelques hommes foulent le podium. “Mlle Chanel a quand même tout pris aux hommes, à ses amants successifs: le tweed, les manteaux, les pull-overs. C’est une sorte de retour à l’envoyeur”, souligne Karl Lagerfeld.

Quant aux mannequins, elles avancent sans peur parmi les flaques d’eau, les cheveux gonflés. On voit des tailleurs tweed bordés de fourrure, sur des après-ski à poils longs, et des manteaux en laine chinée ou à grands carreaux de gris différents. Une robe délicate se compose de dentelle blanche brodée de fleurs en corsage et de fourrure blanche au niveau de la jupe.

[adfever type=”top-category” value=”170″]

[ via l’article d’origine ]
avec AFP, nouvelobs.com
publié, le 11 Mars 2010

Catégories
Archives
GRAND Galleries
GRAND Galleries

Revue news sur Facebook

SuperWebTricks Loading...