Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Volcan : la France évalue le risque dans le sud, premières annulations de vols

Un vol d’évaluation des risques dans l’espace aérien français était en cours aujourd’hui en raison des fortes concentrations de cendres volcaniques attendues dans le sud de la France, qui ont déjà entraîné quelques annulations à Marseille et Bordeaux.

L'aéroport de Vigo en Espagne est quant à lui fermé jusqu'à nouvel ordre. Photo AFP

Les aéroports restaient cependant ouverts jusqu’à nouvel ordre, selon un porte-parole de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC).

Ces cendres, qui ont conduit à la fermeture d’une vingtaine d’aéroports en Espagne et perturbé sérieusement le trafic au Portugal, devraient toucher ce soir la moitié sud de la France, a annoncé Météo France.

Celle-ci n’était toutefois pas en mesure de dire si la colère du volcan islandais Eyjafjöll, entré en éruption le 14 avril, était susceptible de perturber les aéroports de la Côte d’Azur à l’approche du Festival de Cannes qui s’ouvre mercredi et où de nombreuses personnalités du monde entier sont attendues.

Les vols au départ de Marseille à destination de Lisbonne ont été annulés de même que ceux au départ de Bordeaux et à destination de Porto et Lisbonne.

« Un avion d’Air France a décollé cet après-midi de l’aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle pour un vol d’inspection », a indiqué à l’AFP une source aéroportuaire, précisant que l’appareil allait survoler toutes les Pyrénées. Le vol, inspection comprise, doit durer quatre à cinq heures, selon la même source.

Le porte-parole de la DGAC avait expliqué auparavant que ce vol avait pour but de vérifier les conditions réelles et la concentration de cendres.

L’analyse profonde du moteur sera effectuée demain matin, a-t-il précisé ajoutant que les autorités disposeraient toutefois dès ce soir des premières «analyses visuelles» pour décider du maintien ou non de l’ouverture des aéroports. Les cendres volcaniques peuvent endommager les réacteurs d’avion.

Air France a refusé de confirmer ces informations.

« La zone de précaution (entourant les cendres) va toucher le sud de la France à partir du 18H00 et jusqu’à minuit selon les prévisions. On est sur la queue du nuage. Pour l’instant, l’espace aérien et les aéroports en France restent ouverts », a en outre indiqué le porte-parole de la DGAC.

Roxane Désiré, ingénieur prévisionniste à Météo France, a expliqué de son côté que les autorités s’attendaient à « des concentrations de cendres entre le sol et 6.000 mètres d’altitude, supérieures au seuil défini par les motoristes (de l’industrie aéronautique) et gênantes pour le trafic aérien ».

Le temps pluvieux prévu sur le sud de la France demain pourrait permettre de disperser ces cendres, « mais tout dépend si la pluie tombera en quantité suffisante pour lessiver le nuage et nettoyer le ciel », selon l’experte.

D’ici l’ouverture des festivités à Cannes mercredi soir, « les conditions peuvent changer, le volcan se calmer », a-t-elle encore commenté tout en refusant de spéculer davantage.

L’espace aérien européen avait été en grande partie fermé pendant une semaine le mois dernier à la suite de l’éruption de l’Eyjafjöll, bloquant des dizaines de milliers de passagers.

Au milieu du chaos aérien, des spécialistes s’étaient interrogés sur la nécessité de clouer les avions au sol. Des vols d’évaluation du risque, effectués par les compagnies française Air France et allemande Lufthansa, avaient permis la reprise progressive du trafic aérien.

[via] lalsace.fr

Catégories
Archives
GRAND Galleries
GRAND Galleries
SuperWebTricks Loading...