Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

100 000 voyageurs bloqués à Montparnasse

Les infirmiers anesthésistes bloquent les TGV à Montparnasse.

Plus de train pendant de longues heures, mardi après-midi, au départ et à l’arrivée de la gare Montparnasse. En blouses bleues de travail, infirmières et infirmiers anesthésistes ont envahi les rails de la gare parisienne, vers 13 h, pour faire entendre leur colère. « Devant le refus du cabinet de Mme Bachelot de nous recevoir, nous avons dévié l’ensemble de la manifestation », a expliqué Bruno Franceschi, du collectif des infirmiers anesthésistes diplômés d’État.

AFP

À l’appel de leurs trois principaux syndicats, 2 500 à 3 000 infirmiers anesthésistes étaient initialement réunis à Paris (1 200 selon la police). À Montparnasse, ils étaient autour de 500 à paralyser le trafic pour dénoncer la non-reconnaissance de leur spécialité.

Sans garantie de départ

Au total, plus de 60 TGV et plus d’une centaine de TER et transiliens ont été affectés par cette action surprise. Certains trains au départ de Montparnasse ont été annulés. Ceux qui arrivaient de province se sont arrêtés en gare de Massy TGV, les voyageurs devant emprunter le RER C pour finir d’arriver à Paris.

Le trafic n’a repris que progressivement en début de soirée, avec plus d’une heure et demie de retard sur les lignes de banlieue (transilien) et sans garantie de départ dans la soirée pour les voyageurs du TGV Atlantique.

La compagnie ferroviaire a porté plainte pour « entrave à la circulation des trains ». Elle affirme que « près de 100 000 voyageurs » au total ont été touchés.

Après l’évacuation des voies, vers 17 h, les manifestants se sont rendus, en début de soirée, sous les fenêtres de la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. La manifestation s’est dispersée vers 20 h 30.

[via] ouest-france.fr

Catégories
Archives
GRAND Galleries
GRAND Galleries
SuperWebTricks Loading...