Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Un Boeing se brise à l’atterrissage en Colombie

Un Boeing colombien s’est brisé pendant son atterrissage dans le nord de la Colombie, après avoir été atteint par un éclair. Au moins une personne a été tuée et plus de 120 blessées.

(ap)

Au moins une personne a été tuée et plus de 120 blessées lundi lorsqu’un Boeing colombien s’est brisé pendant son atterrissage sur l’île de San Andres, dans le nord de la Colombie, après avoir été atteint par un éclair, ont annoncé des responsables.

L’appareil, un Boeing 737-300 de la compagnie Aires qui effectuait un vol entre Bogota et San Andres, a été frappé par un éclair et « s’est brisé en trois morceaux » au cours de son atterrissage sur l’aéroport de l’île, selon un communiqué de la Police nationale.

L’accident a fait au moins un mort, une femme, et plus de 120 blessés dont cinq, parmi lesquels deux enfants, sont grièvement atteints, a déclaré à des radios de Bogota le colonel Ronald Tascon, directeur des opérations de l’Aviation civile colombienne.

 

La foudre, un risque pour les avions
La foudre, qui semble à l’origine de l’accident d’atterrissage du Boeing 737-300 lundi en Colombie est un risque permanent pour les avions de ligne. « Les avions de lignes sont foudroyés, en moyenne, une fois toutes les 1.000 heures de vol », indiquait récemment l’Office national d’Etudes et de Recherches aérospatiales (ONERA) sur son site internet.

« La foudre peut avoir une conséquence mécanique, elle peut perforer l’appareil, mais normalement il peut continuer à voler», déclarait récemment à l’AFP Vincent Favé, expert auprès des tribunaux pour les accidents d’avions. « Elle peut aussi endommager le système électrique, se répercutant sur l’électronique de l’avion, ce qui est plus néfaste », ajoutait-il.

Au cours des quinze dernières années, seulement trois accidents semblent avoir été occasionnés par un impact de foudre.

[via] afp, lesoir.be

Catégories
Archives
GRAND Galleries
GRAND Galleries