Revue News

Le Magazine populaire de la vie au quotidien

Elections 2011. La guerre des miss France aura bien lieu

Bernard Pichard. Archives OF

Bernard Pichard, un responsable de l’Ouest qui participait à l’élection de « Miss Nationale », en tant que délégué national, veut organiser son propre concours après l’interdiction par un tribunal arbitral de celui animé par Geneviève de Fontenay, jugé concurrent du concours « Miss France ».

Créer une association sans Geneviève de Fontenay

« Nous avons des engagements avec des jeunes filles qui ont été élues chez nous ( au concours 2011 de Miss Nationale ), nous les avons amenées dans un système, donc il faut qu’il y ait un aboutissement et l’aboutissement c’est une élection nationale », a déclaré à un correspondant de l’AFP Bernard Pichard, qui présidait les comités Miss Nationale de sept régions notamment de l’Ouest.

« On s’organise pour monter une association qui n’a rien à voir et qui n’aura rien à voir avec Geneviève de Fontenay, où les de Fontenay seront totalement exclus, mais nous, on n’a pas travaillé pendant des années pour rien », a-t-il souligné, en précisant que le nom du futur titre « reste à définir ».

Pas d’élection de « Miss nationale », sinon 100 000 euros de dommages et intérêts

Mercredi 9 novembre, Mme de Fontenay a annoncé s’être vu interdire par le tribunal arbitral, sous astreinte de 100 000 euros, d’organiser cette année la finale de l’élection de « Miss Nationale », sur fond de guerre des Miss avec la société Endemol, à qui elle a vendu les droits de Miss France en 2002.

Un concours le 31 décembre prochain, c’est juste mais pas impossible

M. Pichard a toutefois estimé que lui et ses partenaires, qui n’ont « signé aucun contrat avec la société de Mme de Fontenay », se trouvaient « complètement libres » d’organiser leur propre concours.

Il a indiqué espérer pouvoir proposer celui-ci le 31 décembre, malgré un « laps de temps un peu court ». « Ce qu’on veut, c’est que cette année, il y ait une jeune fille qui porte un titre au niveau national », a-t-il souligné.

L’élection de la deuxième « Miss Nationale », concours créé l’an passé par Mme de Fontenay avec les délégués régionaux qui lui étaient restés fidèles, devait se tenir le 4 décembre, au lendemain de celle de Miss France qui aura lieu le 3 décembre à Brest.

[via]  ouest-france.fr

Catégories
Archives
GRAND Galleries
GRAND Galleries